Archives de catégorie : Actualités

L’éditeur de textes est-il un auteur ?

Affiche du colloqueSuite à la décision de justice concernant le conflit entre Droz et Garnier sur l’applicabilité du droit d’auteur aux éditions critiques plusieurs chercheurs ont décidé d’organiser un colloque pour approfondir la question de l’auctorialité de l’éditeur de texte[1].

Les 2 et 3 février se tiendra donc à l’IRHT, 40 avenue d’Iéna, 75116 Paris, un colloque intitulé « L’éditeur de textes est-il un auteur ? Réflexions juridiques et scientifiques à propos de l’édition critique »

Continuer la lecture de L’éditeur de textes est-il un auteur ?

  1. Comité d’organisation : Sébastien Barret, Aurélien Berra, Paul Bertrand, Matthieu Cassin, Maïeul Rouquette. []

Étudier les religions, une arme contre les fondamentalismes

Un chercheur n’est pas hors-sol. C’est un humain avant tout, ancré dans une réalité socio-historique. Un chercheur en sciences humaines le sait d’autant plus.
Hier, cette réalité socio-historique s’est concrétisée dans cet horrible assassinat, cette élimination, pour des motifs apparemment religieux, de toute une équipe de rédaction, cette attaque contre un symbole de la liberté d’expression.

Il y a plusieurs manières de répondre à cette violence. Du rassemblement aux tweets, de l’analyse froide aux cris de désespoir. Du rassemblement «républicain» à la critique de l’hypocrisie d’une république qui chaque jour nie sa devise. Toutes ces méthodes ont leur légitimité. Pour ma part, j’ai choisi de continuer ma thèse.

Parce que je pense que, bien qu’il ne paraisse pas au premier abord, mon travail, le travail de mes collègues de l’AELAC, de la FTSR ou plus généralement des chercheurs en sciences religieuses – de l’antiquité à l’époque contemporaine – est indispensable.

Continuer la lecture de Étudier les religions, une arme contre les fondamentalismes

Présentation de thèse

L’Institut Romand des Sciences Bibliques organise le 11 décembre prochain une journée des doctorants de l’IRSB (Université de Lausanne – Anthropole 5183 – 9h15 – 16h 45).

J’y présenterais donc l’état de ma thèse « Identités ecclésiales et légitimités apostoliques : étude comparative des rattachements de Barnabé à Chypre et de Tite à la Crète ». Voici le résumé de ma présentation :

Pour une Église locale, se lier à une figure apostolique est une manière classique de construire son prestige. Toutefois l’expression de cette relation peut prendre des formes diverses (littéraires, liturgiques, iconographiques, sigillographiques etc.) et les accents peuvent varier, entre insistance sur l’ancrage géographique de la figure et mise en valeur de son statut apostolique. En outre, ces traditions évoluent durant leurs diffusions tant temporelles que spatiales. Ainsi, la mémoire d’un apôtre ne serait être uniforme. Notre thèse s’attache donc à l’étude des variations d’une telle mémoire, en comparant deux figures : Tite, associé à la Crète, et Barnabé, associé à Chypre. Après une présentation générale des sources de notre travail et des questions qu’elles posent, nous nous focaliserons sur deux d’entre elles : d’une part la datation des Acta Barnabae et de la Laudatio Barnabae et d’autre part leur rapport mutuel.

Ps : contrairement à ce qui est indiqué sur le site, je passerai en premier, à 9h15.

Du droit d’auteur appliqué aux éditions critiques

Dans le cadre de mon travail de thèse, je prépare une édition critique l’Homélie sur Tite d’André de Crète (BHG 1852). Le travail d’édition critique est un gros travail et on peut concevoir que certains souhaitent le soumettre au droit d’auteur.

Pour autant un récent jugement vient de considérer qu’un travail d’édition critique ne peut-être protégé pour lui même par le droit d’auteur. Explications et commentaires personnels de ce jugement.
Continuer la lecture de Du droit d’auteur appliqué aux éditions critiques

Les métamorphoses d’une invention : usages politiques et théologiques d’un évangile retrouvé dans la tombe de Barnabé

Dans le cadre du groupe romand de l’Association pour l’Étude de la Littérature Apocryphe Chrétienne, je présenterai le 5 avril une intervention sur les différents usage, à travers les temps et les lieux, de l’invention d’un manuscrit dans la tombe de Barnabé à la fin du cinquième siècle.

Présentation de l'Évangile retrouvé à l'Empereur? Source : Site « Pour Chypre »
Présentation de l’Évangile retrouvé à l’Empereur?

Source : Site « Pour Chypre »

 

Le but initial de cet invention était de défendre l’autocéphalie chypriote face à l’Église d’Antioche. Toutefois, l’épisode servit par la suite à des usages divers : polémiques christologiques, anecdotes historiographiques, hagiographie, débat sur la légitimité de la traduction de la bible en langue vulgaire, trolls entre biblistes du xviie siècle, recherche d’objet précieux, polémiques musulmanes contre les chrétiens…
Continuer la lecture de Les métamorphoses d’une invention : usages politiques et théologiques d’un évangile retrouvé dans la tombe de Barnabé

Université d’été : l’Évangile de Nicodème et ses traductions

Rédigé en grec vraisemblablement au IVe siècle, l’Évangile de Nicodème relate la passion de Jésus. Traduit en latin dès le Ve siècle, il a subi plusieurs profondes réécritures durant la période carolingienne ; ces nouvelles formes du texte ont connu une très large diffusion au Moyen Âge et ont été à leur tour révisées à plusieurs reprises. À la différence du texte grec original, ces réécritures de l’Évangile de Nicodème ont fortement influencé la littérature et l’iconographie médiévales.

Continuer la lecture de Université d’été : l’Évangile de Nicodème et ses traductions