À propos

À partir du cinquième siècle, les Églises de Crète et de Chypre se construisent une origine apostolique à travers les figures fondatrices de Tite et Barnabé. Celles-ci ne sont cependant pas des apôtres de premier rang. Comment dès lors ces Églises défendent-elles à la fois le statut apostolique de ces figures et leur ancrage local, amenant ainsi à défendre le caractère apostolique des Églises?

Ce problème est l’objet principal de mon travail actuel de recherche en vue de la préparation d’une thèse de doctorat. Il soulève des nombreuses questions tant d’ordres épistémologiques qu’historiques ou méthodologiques.

Ces questions constituent l’un des deux pôles de ce carnet, le second étant constitués de réflexions sur la notions d’apocryphes à travers les temps, les lieux et les mouvements religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Définitions, statuts, usages, productions