Les métamorphoses d’une invention : usages politiques et théologiques d’un évangile retrouvé dans la tombe de Barnabé

Dans le cadre du groupe romand de l’Association pour l’Étude de la Littérature Apocryphe Chrétienne, je présenterai le 5 avril une intervention sur les différents usage, à travers les temps et les lieux, de l’invention d’un manuscrit dans la tombe de Barnabé à la fin du cinquième siècle.

Présentation de l'Évangile retrouvé à l'Empereur? Source : Site « Pour Chypre »
Présentation de l’Évangile retrouvé à l’Empereur?

Source : Site « Pour Chypre »

 

Le but initial de cet invention était de défendre l’autocéphalie chypriote face à l’Église d’Antioche. Toutefois, l’épisode servit par la suite à des usages divers : polémiques christologiques, anecdotes historiographiques, hagiographie, débat sur la légitimité de la traduction de la bible en langue vulgaire, trolls entre biblistes du xviie siècle, recherche d’objet précieux, polémiques musulmanes contre les chrétiens…

C’est à l’ensemble de ces usages que sera consacrée mon intervention, qui aura lieu dans une des salles de la bibliothèque de l’Université de Lausanne, officiellement appelée Unithèque, officieusement appelée Banane. Toute personne intéressée et que ne pourrait pas venir peux me contacter pour plus de questions.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *