Université d’été : l’Évangile de Nicodème et ses traductions

Rédigé en grec vraisemblablement au IVe siècle, l’Évangile de Nicodème relate la passion de Jésus. Traduit en latin dès le Ve siècle, il a subi plusieurs profondes réécritures durant la période carolingienne ; ces nouvelles formes du texte ont connu une très large diffusion au Moyen Âge et ont été à leur tour révisées à plusieurs reprises. À la différence du texte grec original, ces réécritures de l’Évangile de Nicodème ont fortement influencé la littérature et l’iconographie médiévales.

Telle est la présentation de prochaines Université d’été de l’AELAC. J’avais été au précédente, consacré aux Virtutes Apostolorum, et ce fut une expérience forte enrichissante. Je me rend donc volontiers à ces nouvelles journées d’été et j’invite tous les étudiants en philologie, histoire religieuse, histoire de l’art, littérature, a y participer.

Université d’été 2014 : l’Évangile de Nicodème – Programme


2 réflexions au sujet de « Université d’été : l’Évangile de Nicodème et ses traductions »

  1. « Ces réécritures de l’Évangile de Nicodème ont fortement influencé la littérature et l’iconographie médiévales »… je suppose qu’il s’agit de « la littérature et l’iconographie médiévales » occidentales. Mais les thèmes développés dans l’Evangile de Nicodème se retrouvent aussi en arrière plan de « la littérature et l’iconographie médiévales » byzantine. Voir en particulier l’icône de la Résurrection /Descente aux enfers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *